LOI 75

Explications ou déclarations erronées

Après avoir donné une explication erronée aux adversaires les responsabilités des joueurs et de l’arbitre peuvent être clarifiées par l'exemple suivant :

Nord a ouvert d’1SA et Sud, qui détient une main faible avec une longue à Carreau, a enchéri 2♦ dans l’intention de les jouer ; Nord explique cependant, en réponse à la demande de renseignement d’Ouest,que l’enchère de Sud est forte et artificielle, demandant les majeures.

 

A. Erreur créant une information non autorisée

Que l’explication de Nord corresponde ou non aux agréments de la paire, Sud, ayant entendu l’explication de Nord, sait que sa propre enchère de 2♦ a été mal interprétée.

Cette connaissance est une « information non autorisée » (voir Loi 16 A), donc Sud doit soigneusement éviter de tirer un quelconque avantage de cette information non autorisée (voir Loi 73C) (S’il le fait,l’arbitre attribue une marque ajustée).

Par exemple, si Nord redemande 2SA, Sud a l’information non autorisée que cette enchère dénie simplement la possession d’une majeure quatrième, mais la responsabilité de Sud est d’agir comme si Nord avait fait, en face d’une réponse faible, une tentative de manche montrant des valeurs maximales.

 

B. Erreur d’explication

Si, par agrément, 2♦ est naturel et arrêt l’erreur vient de l’explication fournie par Nord.C’est une infraction aux Lois, puisque Est-Ouest sont en droit d’avoir une description précise des agréments de Nord-Sud.

Si l’infraction lèse Est-Ouest, l’arbitre attribue une marque ajustée.

Si, par la suite, Nord prend conscience de son erreur, il doit sur-le-champ en aviser l’arbitre.

Tant que les annonces ne sont pas terminées, Sud ne doit rien faire pour corriger l’erreur d’explication. En revanche, après le Passe final et s’il est déclarant ou mort, il doit corriger spontanément l’erreur d’explication et devrait appeler l’arbitre.

Si Sud se retrouve en défense, il appelle l’arbitre et corrige l’explication à la fin du jeu.

C. Erreur d’application

Si, par agrément, 2♦ est bien fort et artificiel l’erreur est dans la déclaration de Sud. Il n’y a pas d’infraction, Est-Ouest ont bien reçu une description précise de l’agrément et n’ont pas droit à recevoir une description des mains de Nord-Sud.

Sans se préoccuper des conséquences, l’arbitre maintient le résultat.

En cas de doute, l’arbitre doit présumer l’erreur d’explication.

Sud ne doit pas corriger l’explication de Nord (ni requérir l’arbitre) immédiatement, et il n’est pas tenu dele faire par la suite